Carnet de route #1

Trois mois après avoir lancé, le 11 mars 2019, son mouvement « VOIR DEMAIN POUR AGIR AUJOURD'HUI », Manuel de Lara dévoile dans un carnet de route quelques pistes de réflexion dans cette première étape de la construction d'un projet d’avenir pour Saint-Jean-de-Luz.

Comment ? En sillonnant les différents quartiers de la ville pour aller à la rencontre des Luziennes et des Luziens, commerçants, entrepreneurs au cours desquelles chacun a exprimé librement et simplement ses préoccupations tant dans leur vie quotidienne que dans leur vie professionnelle mais aussi ses attentes et souhaits sur le devenir de Saint-Jean-de-Luz.

Un mouvement de réflexions citoyen
Carnet de route #1 - Juin 2019

Parallèlement à cette pratique de terrain, Manuel de Lara a organisé des ateliers de travail sur différentes thématiques, économie, culture, mobilité, environnement… selon la méthodologie suivante : diagnostic, analyse, concertation, propositions. Ainsi les participants et intervenants ont chacun pu apporter des éclairages et points de vue mais aussi être force de propositions. En trois mois ce sont 400 personnes (chefs d’entreprises, pêcheurs, artisans, retraités, acteurs culturels, associatifs, étudiants, jeunes etc.) qui ont été rencontrées dans les différents quartiers de Saint-Jean-de-Luz

Le résultat de cette démarche a permis d’inscrire dans ce premier Carnet de route (Juin 2019), plusieurs propositions réparties en quatre thématiques, la culture, le stationnement, la mobilité et le cadre de vie. 

Des propositions qui seront mises en ligne dans un espace de concertation dédié dans lequel chacun pourra s'exprimer sur ces propositions, les enrichir, et préparer l'avenir de Saint-Jean-de-Luz. 

SAINT JEAN DE LUZ 2020
Demander le "Carnet de route #1 - Juin 2019"
Pour obtenir ce premier "Carnet de route" merci de renseigner le formulaire ci-après :

Le mouvement de réflexions dénommé « Voir demain pour agir aujourd’hui », lancé par Manuel de LARA est un mouvement local pour imaginer le Saint-Jean-de-Luz de 2020 et après autour d’un nouveau projet d’intérêt communal, non partisan, tout en étant fidèle à nos racines. Il s’appuie sur une méthode participative pour préparer l’avenir par l’action collective citoyenne.